Navigation – Plan du site

Le schwa en français : pourquoi des corpus ?

Jacques Durand et Julien Eychenne

Résumés

L’objectif principal que nous poursuivons dans cet article est de montrer que pour un phénomène aussi complexe que le schwa, qui ne se laisse pas appréhender de manière triviale, la constitution de corpus s’appuyant sur une méthodologie rigoureuse et explicite est un élément indispensable de la construction des objets phonologiques. A cette fin, nous nous concentrons sur l’étude de la position finale, et plus spécifiquement de l’opposition /Cə#/ vs /C#/, à la lumière de trois enquêtes du projet « Phonologie du français contemporain (PFC) : usages, variétés et structure » : un corpus de Douzens (Aude), un corpus de Biarritz (Pays Basque) et un corpus de Treize-Vents (Vendée).

Après avoir resitué la problématique du schwa dans le débat général sur le traitement des positions finales, nous présentons le projet PFC, sa méthodologie et ses outils. Nous exposons enfin les résultats obtenus pour les trois corpus : le corpus de l’Aude représente un français du Midi très conservateur, où l’opposition /Cə#/ vs /C#/ est tenace malgré des variations entre générations ; le corpus du Pays Basque représente un français du Midi en évolution, où cette opposition tend à disparaître mais est résiduellement présente ; le corpus de Vendée (variété rarement décrite) se révèle plus proche du français de référence, et les données indiquent sans ambiguïté que l’opposition /Cə#/ vs /C#/ a été éliminée. Notre conclusion, si la démarche est correcte, est que ces résultats et les analyses qu’ils permettent (y compris l’étude des corrélations entre oral et écrit) seraient difficiles, voire impossible, à obtenir sur la base d’intuitions ou d’observations non contrôlées*.

Haut de page

Texte intégral

1Consulter en annexe l’intégralité de l’article au format PDF

21. Introduction

32. La position finale en français : diversité et unité

43. Le projet PFC

  • 3.1. Généralités

  • 3.2. Le schwa et son codage

  • 3.3. Le classeur-codeur

54. Résultats des corpus

  • 4.1. Le corpus Douzens (Aude)

  • 4.2. Le corpus Biarritz (Pays Basque)

  • 4.3. Le corpus Treize-Vents (Vendée)

65. Conclusion

Haut de page

Notes

* Nous remercions les membres du projet PFC, et tout particulièrement Géraldine-M. Mallet qui nous a fourni les données de l’enquête Vendée. Nous remercions également deux lecteurs anonymes qui nous ont fait part de leurs commentaires.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Durand et Julien Eychenne, « Le schwa en français : pourquoi des corpus ? », Corpus [En ligne], 3 | 2004, mis en ligne le 02 décembre 2005, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://corpus.revues.org/246

Haut de page

Auteurs

Jacques Durand

ERSS, UMR5610, Université de Toulouse II

Julien Eychenne

ERSS, UMR5610, Université de Toulouse II

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Revues.org